Je continue sur ma lancée des ensembles robettes inspiration IKKS (déjà testées et adoptées cet été  et ) + leggings, mais avec deux modèles manches longues (et oui l'hiver arrive!), le premier dans les tons noir/gris/blanc comme le souhaitait la maman de la petite puce à qui il était destiné, le second bien flashy pour 'tite nièce (j'ai réussi à être dans les temps pour le 11 septembre, date de son anniversaire! yes!!! pas comme la dernière fois...).

P8291177

P8291179

P8291180

P8291186

P8291184

P9151494

P9151482

P9151484

P9151488

P9151500

P9151497

Patrons maison

Plus quelques "petites" choses: un doudou-dinosaure, que j'ai dessiné mais j'avoue avoir piqué l'idée de Mélanie Voituriez (je n'avais pas trop envie d'acheter le bouquin juste pour ça!), non rembourré mais ultra moelleux (la preuve, il tient debout!), et un étui à lunettes selon le tuto de Pour mes jolis mômes.

P8211023

P8211024

P8211025

P8211026

P9061258

Pour finir, merci pour vos commentaires, ça me fait super plaisir, malheureusement je me laisse toujours déborder et je me retrouve incapable de trouver par quel bout commencer pour vos répondre, si bien que je laisse souvent tomber... ajoutez à cela une reprise des cours sur les chapeaux de roues, une pincée d'enfants excités et j'ai la tête qui tourne...

Mes excuses - encore! - une fois!

EDIT du 22-09: Tuto express de la robe "esprit IKKS"

Vous êtes quelques unes à me l'avoir demandé, alors je m'exécute vite fait.

Vous n'aurez pas tous les détails avec plein de jolies photos parce que je manque de temps, mais je vous donne les grandes lignes:

1. Je pars d'un t-shirt ou marcel, patron maison, ou encore ottobre, pour le haut, en jersey, je fais tout "normalement" sauf le bas, que je n'ourle pas (je le laisse même à cru puisque le jersey ne s'effiloche pas).

2. Je coupe une bande (ou deux! mais de hauteurs différentes dans ce cas) de coton style popeline, liberty... sur toute la laize. Jusque là rien de compliqué il suffit souvent de donner un coup de ciseau et de déchirer (attention parfois ça rate, hem, hem!). Je fais un ourlet roulotté en haut et en bas (mais on peut aussi ourler), puis j'assemble les petits côtés pour faire un tube.

3. Je prends du lastin (sorte d'élastique plat transparent), ou un élastique plat classique (en tout cas un élastique qui ne se détende pas à l'usage), qui doit faire exactement la longueur du périmètre (ouille, je sais que ça fait mal là, pour certaines, les mots comme "périmètre"! Ne vous inquétez pas ce sera le seul mot "technique"!) de la base de mon t-shirt c'est-à-dire de la partie non-ourlée (en l'occurrence pour ces deux robettes taille 1 an: 50 cm) + 2 cm qui se chevaucheront, vous verrez plus tard.

4. Je passe deux fils de fronce en haut de mon tube et je fronce pour avoir un tube un peu moins large, sur lequel puisse se fixer le lastin, bien tendu (ça je le fais à la louche hein!) c'est-à-dire un tube dont la largeur, à plat, fasse environ une fois et demi la largeur de la base du t-shirt (à plat).

5. Je fixe mon lastin sur mon tube (ou mes tubes), sur l'envers, à 2 cm du bord supérieur, avec le point triple zig-zag de ma machine, en le tendant au maximum! Et en faisant se chevaucher les deux extrémités pour que ça tienne bien.

6. J'obtiens un tube très froncé en haut, élastiqué. Je le fixe à la base de mon t-shirt, envers du tube sur endroit du jersey, en utilisant toujours le même point élastique (triple zig-zag), en repassant sur ma couture précédente mais sans étirer cette fois.

7. Et voilà, une robette près du corps mais facile à enfiler car élastique au niveau du jersey ET de la partie en coton!

Je précise que je ne suis pas l'auteure de cette petite astuce, j'y ai pensé en feuilletant un magasine Ottobre, mais si ça peut servir à d'autres tant mieux! J'espère cependant avoir été claire, dites-moi si vous ne comprenez pas!

Si vous utilisez cette technique, montrez moi vos merveilles!

Vous pouvez déjà allez voir, pour celles qui ne connaissent pas (mais j'en doute!) le blog de Muriel, "Des étoiles et des pois", à qui j'ai déjà refilé le tuyau et qui l'a exploité à merveille (, et puis surtout, mais alors surtout , j'adore!)